Nos actualités
Image par défaut

Conseils


Le mur chauffant MULTIBETON : l’alternative idéale pour la rénovation sans réfection des sols.

Même le plus mince des planchers chauffants MULTIBETON (18 mm comme le procédé Sol Sec A18) est encore trop « épais » quand il s’agit de remplacer des radiateurs ou des convecteurs, dès lors que la réfection des sols n’est pas prévue.

La solution en ce cas consiste à faire un « plancher chauffant » … aux murs !

En clair, équiper les murs – du moins, certains d’entre eux – d’un réseau de tubes chauffants MULTIBETON à « basse » température, noyés dans une couche de ciment, de chaux ou plâtre (Mur Humide), ou – le plus souvent – recouverts de plaques de plâtre ou de ciment (Mur Sec) telles que le BA13 de PLACOPLATRE ou le FERMACELL de XELLA ….

Double avantage du mur chauffant MULTIBETON : non seulement les sols existants peuvent être conservés, mais encore les travaux d’installation ne sont pas « lourds » et ne nécessitent pas de déménagement.

En terme de confort et d’économies d’énergie, le mur chauffant MULTIBETON procure des avantages très proches de ceux d’un « vrai » plancher chauffant MULTIBETON.

Quant au prix du mur chauffant MULTIBETON, il est d’autant plus raisonnable qu’il utilise les mêmes rails pour fixer les tubes chauffants MULTIBETON et les plaques de recouvrement (dans le cas d’un Mur Sec).

Lui aussi, comme le plancher chauffant MULTIBETON, se marie idéalement avec une pompe à chaleur, une chaudière à combustion ou un chauffage solaire, par exemple.

avant_apres